Marche nordique et arthrose : une solution douce pour soulager vos articulations

Marche nordique et arthrose : une solution douce pour soulager vos articulations

Qu’est-ce que la marche nordique ?

La marche nordique, également appelée Nordic Walking, est un sport originaire de Finlande qui gagne en popularité dans le monde entier. Elle consiste à marcher avec des bâtons spécifiques afin de solliciter davantage les muscles du corps et répartir le poids sur plusieurs articulations. Contrairement à la randonnée classique, la marche nordique nécessite l’utilisation de deux bâtons équipés de pointes métalliques afin de créer une poussée vers l’arrière et ainsi augmenter l’intensité de l’activité physique.

Cette pratique sportive possède de nombreux avantages pour la santé, notamment grâce à sa faible impact sur les articulations. Pour en savoir plus sur cette activité et ses nombreux bienfaits, consultez cet article détaillé sur la marche nordique.

Bénéfices de la marche nordique pour les personnes atteintes d’arthrose

Soulagement des douleurs articulaires

L’un des principaux atouts de la marche nordique pour les personnes souffrant d’arthrose est qu’elle permet de soulager les douleurs articulaires. En effet, la répartition du poids sur l’ensemble du corps, grâce à l’utilisation des bâtons, permet d’alléger la charge supportée par les articulations, notamment celles des genoux, des hanches et de la colonne vertébrale. Ainsi, les douleurs occasionnées par l’arthrose sont progressivement soulagées.

De plus, la marche nordique sollicite davantage les muscles stabilisateurs des articulations, permettant ainsi de renforcer leur soutien et leur protection contre les chocs et les mouvements répétés. Les personnes atteintes d’arthrose pourront donc ressentir une diminution significative de leurs douleurs en pratiquant régulièrement cette activité sportive.

Amélioration de la mobilité

En plus de soulager les douleurs, la marche nordique peut également contribuer à améliorer la mobilité des personnes atteintes d’arthrose. En effet, cette pratique sollicite un grand nombre de muscles, notamment ceux des membres supérieurs et inférieurs, ce qui permet de tonifier le corps et de renforcer sa souplesse. Par conséquent, les mouvements du quotidien deviennent moins difficiles à réaliser, l’amplitude des articulations s’accroît et la qualité de vie des personnes arthrosiques s’améliore sensiblement.

Cette activité physique permet aussi de prévenir la raideur articulaire souvent associée à l’arthrose. La répétition des mouvements lors de la marche nordique favorise en effet la production de synovie, un liquide présent dans les articulations et indispensable au maintien de leur bon fonctionnement.

Prévention de l’aggravation de l’arthrose

La pratique régulière de la marche nordique peut également contribuer à prévenir l’aggravation de l’arthrose en limitant la perte de cartilage articulaire. En effet, pour conserver leur intégrité, les articulations ont besoin d’être régulièrement sollicitées par des mouvements doux et maîtrisés.

La marche nordique est un excellent moyen de travailler l’ensemble du corps sans mettre trop de pression sur les articulations endommagées. En maintenant un niveau d’activité adapté et régulier avec cette pratique sportive, il est possible de limiter la dégradation des surfaces articulaires et ainsi éviter une aggravation progressive de l’état des personnes atteintes d’arthrose.

Conseils pratiques pour pratiquer la marche nordique avec de l’arthrose

Adapter son matériel

Il est essentiel de bien choisir son matériel pour profiter pleinement des bienfaits de la marche nordique lorsque l’on souffre d’arthrose. Les bâtons doivent être choisis en fonction de votre taille afin de garantir une posture correcte tout au long de l’activité. De plus, ils doivent être équipés de gantelets ajustables permettant un maintien optimal des poignets et évitant ainsi les douleurs éventuelles dues à une mauvaise position.

Privilégier les terrains adaptés

Les personnes atteintes d’arthrose devront privilégier les terrains plats ou légèrement vallonnés, sans obstacles ni dénivellations importantes. Évitez les terrains trop accidentés ou pentus, qui pourraient solliciter excessivement vos articulations et provoquer des douleurs. Les sites de marche nordique aménagés, tels que les parcs urbains et les espaces verts dédiés, sont idéaux pour pratiquer cette activité en toute sécurité.

Adapter son rythme

Lorsque l’on souffre d’arthrose, il est important d’adapter son rythme lors de la pratique de la marche nordique. Il est conseillé de débuter progressivement pour permettre à votre corps de s’habituer à ce nouveau type de sollicitation musculaire et articulaire. N’hésitez pas à faire des pauses si nécessaire et à consulter un professionnel de santé pour vous assurer que votre pratique est bien adaptée à votre état de santé.

Enfin, n’oubliez pas que la marche nordique est avant tout une activité ludique, conviviale et destinée à apporter du bien-être. Alors, accordez-vous le temps nécessaire pour profiter pleinement de ses nombreuses vertus et améliorer ainsi votre qualité de vie malgré l’arthrose.